Entendre et réaliser un Enseignement commun

yasukazu

La qualité essentielle à créer en France pour réaliser l’Enseignement est celle d’écouter. Il est essentiel de développer le cœur d’entendre l’Enseignement, de poser des questions avec curiosité à vos aînés et d’écouter leurs réponses. Car la pratique consiste à mettre en œuvre ce qu’on entend. C’est ainsi qu’on casse nos limites, qu’on se développe et qu’on accède à un autre niveau. Sous prétexte d’autonomie, on pense parfois qu’il n’est pas utile d’écouter. Mais pour devenir adulte, un enfant a besoin d’écouter ses parents même s’il rejette ensuite une partie de ce qu’il a entendu. C’est bien de souhaiter être autonome mais parfois c’est trop tôt et préjudiciable à notre évolution.

Chacun ici est un aîné et c’est votre rôle de permettre à vos compagnons de vous écouter, de leur transmettre les principes de l’Enseignement pour éviter que chacun ne pratique selon ses propres idées. Il est nécessaire d’avoir des questions pour écouter les réponses et d’être curieux lorsqu’un aîné s’exprime et transmet ce qu’il a entendu des grands aînés et qu’il a expérimenté lui-même à travers sa pratique avec les autres. Il faut saisir toutes les occasions d’échanger et cette session est une de ces occasions. J’ai eu la chance d’écouter de grands leaders du Reiyukai chez mes parents. Agir est important mais écouter est essentiel.

Votre objectif de créer une assemblée de 4000 membres en 2019 ne se réalisera que si vous êtes curieux d’entendre l’Enseignement fondamental et de le réaliser. C’est ainsi qu’un grand nombre de gens s’engageront sur ce chemin. Malgré ma grande difficulté à agir – c’est ma limite et je me remets en cause – j’ai reçu de nombreux compagnons et vous êtes là aujourd’hui. Vous agissez beaucoup mais les résultats sont faibles car vous n’avez pas réalisé un Enseignement commun, et cela parce que vous n’aspirez pas suffisamment à l’entendre. En France, le potentiel est grand mais l’orgueil y fait obstacle : écouter l’Enseignement limite les conceptions personnelles, en particulier sur l’Enseignement. Il faut créer la capacité d’écouter ce que dit l’aîné avec un esprit conscient et développer un souhait sincère de remise en cause.

J’espère vraiment que dans deux ou trois ans, nous pourrons en effet nous féliciter d’avoir réellement concrétisé notre projet, qu’il ne restera pas un rêve ou un souhait mais prendra vie dans la réalité. C’est évidemment important d’agir mais le plus important c’est d’entendre l’Enseignement et de le réaliser.

Yasukazu Shinoda

Lire la suite
Haut de Page