Éduquer son esprit pour agir et devenir un adulte

Daniel

A Amboise, j’avais pris vraiment conscience que le Reiyukai était un joyau merveilleux et je me suis posé la question « qu’en fais-tu ? ». J’ai pris conscience que j’étais passif. Je répondais avec une certaine colère à toutes les actions de pratique qu’on me proposait comme un enfant rebelle. J’ai réalisé qu’il fallait que je me prenne en charge et que je cesse d’attendre la becquée. J’ai fait le constat que la manière dont je proposais ce chemin ne donnait pas envie. Alors j’ai remis en cause la qualité de mon esprit : j’ai accepté plus facilement d’accomplir les actions que me proposaient mes aînés. Et le résultat, c’est que depuis moins d’un an, j’ai cinq compagnons qui eux-mêmes ont des compagnons. Cette remise en question a profondément changé ma pratique et aussi des aspects de ma vie. Me positionner en tant qu’adulte au sein du cercle m’a permis de me positionner aussi en tant qu’adulte dans ma vie. Les relations familiales en ont été modifiées, en particulier avec mon frère ainé avec lequel c’était très compliqué. Alors que nous n’étions quasiment jamais en relation, nous avons aujourd’hui une relation de confiance, faite d’écoute, d’adulte à adulte. Il exprime même de la reconnaissance à mon égard et reconnaît avoir un travail à faire sur lui !
Ma compagne de vie -qui est aussi mon ainée – me disait des choses que je ne comprenais pas et l’une de mes compagnes traversait une situation identique à la mienne dans son couple. Je suis allé la voir en tant qu’aîné et soudain j’ai compris. Ce que je ne comprenais pas avec ma compagne de vie, je l’ai compris avec ma compagne de pratique. C’était extraordinaire !
Daniel

Lire la suite
Haut de Page