Un projet : ensemble s’engager et découvrir l’autonomie

valerie 1

Je pratique à Toulouse depuis 17 ans. J’ai d’abord eu de nombreux compagnons directs, très dépendants de moi grâce à qui j’ai découvert mon manque d’autonomie. J’ai entendu de mes ainés que c’était important que mes compagnons s’approprient le sujet de leur transformation, qu’ils prennent leur place et n’attendent pas tout des aînés de pratique, ni de l’Association. Comme eux, je râlais quand ça ne marchait pas, au travail, dans ma vie privée et dans mon cercle ! Un jour, un aîné m’a encouragée à souhaiter rencontrer une personne qui ait l’aspiration de partager cet Enseignement avec des amis. J’ai fait ce vœu et j’ai récité le Soutra du Lotus avec ce cœur-là. Au bout de trois jours, j’ai rencontré Claire à une formation. Nous pratiquons ensemble depuis 7 ans et elle a aujourd’hui une famille de pratique. Depuis le séminaire national à Amboise, je recherche comment créer un noyau de personnes motivées par le développement de notre cercle. Il nous faut apprendre à faire ensemble et ce n’est pas toujours facile ! Pour développer mon autonomie, je m’implique dans les commissions nationales au sein du Reiyukai et cela élargit ma vision de l’Enseignement. Je quitte une pratique « familiale » étroite. Depuis 1 an et demi, nous nous retrouvons tous les mercredis, confiants dans le fait que cette action aura des résultats sans savoir lesquels et sans attente. Nous préparons les réunions avec ce cœur de façon à ce que les gens puissent réciter le Soutra, entendre l’Enseignement et s’exprimer.
Valérie

Lire la suite
Haut de Page